1

Le test sonore de pieux est un moyen simple et bon marché pour
contrôler si le fût d’un pieu présente des défauts. Avec un système
d’essais d’intégrité soniques, on peut vérifier la longueur des pieux et
tester la qualité des pieux de fondation en béton. Les irrégularités,
éclats, ruptures et modifications du diamètre dans le fût peuvent être
rapidement décelés grâce au mesurage acoustique des pieux.
Le test d’intégrité sonore est une méthode non destructive.


Pour pouvoir mesurer avec succès les pieux de fondation et fournir une
interprétation fiable des mesures, les pieux doivent d’abord être
précautionneusement dégagés et soigneusement recépés. Tous les
fragments non adhérents et les impuretés doivent être enlevés. Le béton
des pieux doit avoir au moins une semaine et les têtes de pieux ne
peuvent pas être sous eau. Les pieux doivent être faciles d’accès, il ne
doit pas encore y avoir aucune armature et le béton ne doit pas avoir été
coulé.

 

Au moyen d’un marteau spécial en plastique, on donne un coup sur la
tête du pieu, ce qui provoque une onde de choc qui se propage dans le
pieu et est réfléchie par le côté inférieur du pieu ou par les discontinuités
qui s’y trouvent. Les signaux réfléchis sont captés par un accéléromètre
sensible qui est appuyé contre la tête du pieu. Ces signaux donnent de
précieuses informations sur le fût du pieu et les éventuels défauts.

 

Les ondes réfléchies apparaissent à l’écran du système de mesurage,
donnant ainsi un aperçu direct de la qualité de la mesure. Les résultats
des mesures sont analysés au bureau. Pour l’évaluation des résultats,
on tient compte des différentes techniques d’installation de pieux et des
données géotechniques telles que les sondages et les forages. Les
rapports concernant les pieux et l’enregistrement des principales
caractéristiques des pieux peuvent également être très utiles lors de
l’analyse des mesures acoustiques.